Logo
La criminalistique, ou sciences forensiques, se définit comme l’ensemble des principes scientifiques et des techniques appliqués  l’investigation criminelle, pour prouver l’existence  d’un crime et aider la justice à déterminer l’identité de l’auteur et son mode opératoire..
La criminalistique
Un des grands noms de la criminalistique, Edmond Locard, Directeur du premier laboratoire de police scientifique à Lyon, a établi l'un des principes fondateurs de cette discipline :  
« On ne peut aller et revenir, entrer et sortir d’une pièce sans apporter et déposer quelque chose de soi, sans emporter et prendre quelque chose qui se trouvait auparavant dans l’endroit ou la pièce ». 

 
LA CRIMINALISTIQUE APPORTE PRINCIPALEMENT TROIS TYPES DE PREUVE  :
La preuve indicative : Elle indique qu’il y a eu un crime, que la règle a été enfreinte,
mais ne donne pas nécessairement d’information sur l’auteur du délit.
La preuve disculpante : elle élimine la possibilité qu’un suspect ait participée à une affaire
La preuve corroborative : c’est la plus connue et la plus mal comprise. C’est la réunion d’un faisceau d’indices qui corrobore les témoignages afin de convaincre le juge de l’identité de l’auteur du crime et de la manière dont celui-­‐ci a été commis.
 
 

 
 
Cette discipline applique les progrès les plus récents des sciences, avec pour objectif d’établir la preuve scientifique en recherchant, en analysant et en identifiant les traces et indices.
"s'ils ne disent pas toute la vérité, ne disent que la vérité". E. Locard
Nous pouvons les diviser en trois grands groupes :

 
 
L'identification humaine
Les analyses physico-chimiques
L'ingénierie et le numérique
- l'anthropologie,
- la thanatologie,
- l'odontologie,
- l'entomologie,
- par les empreintes digitales,
- par l'ADN,
- par l'écriture,
- par la voix...
 
.
 
-  les incendies, explosifs,
-  la détection de polution,
-  l'analyse chimique de gaz, métaux, d'encre...
-  la toxicologie,
-  la balistique,
-  les analyses de micro prélévements,
-  l'analyse animale,

 
 - l'informatique,
-  l'électronique
-  traitement de l'image,
-  traitement du son,
-  l'analyse de documents
-  l'analyse de traces de pneumatique, de pas,
-  l'accidentologie