Logo
ANALYSE PHYSICO CHIMIQUE
Afficher la liste des experts

 

L’ANALYSE CHIMIQUE

 

La chimie occupe naturellement une place très importante en criminalistique car tout le monde vivant ou minéral est le produit d’une chimie complexe. Elle permet de détecter des traces infimes, de comparer deux échantillons ou d’identifier un produit par la séparation et la quantification de ses constituants.

 

Au laboratoire, des produits d’intérêt criminalistique particulier sont recherchés, notamment les produits lacrymogènes, les encres de maculage de billets de banque, …

 

La comparaison d’échantillons s’avère également discriminante : alliages de balles, huiles moteur, …

 

L’EXTRACTION

 

La première étape dans le traitement de l’échantillon consiste à séparer les substances recherchées de leur support ou matrice souvent complexe. Au cours d’un processus plus ou moins long et complexe, les molécules ou éléments recherchés sont généralement extraits par un solvant liquide.

 

L’ANALYSE

 

A) La séparation

La caractérisation des constituants d’un mélange nécessite la séparation préalable de chacun des composés. En fonction des propriétés physico-chimiques des composés, la technique appropriée est mise en oeuvre : chromatographie en phase gazeuse, en phase liquide, ionique, en couche mince, …

Le principe de la chromatographie est le suivant :

—l’échantillon en mélange est injecté dans une colonne parcourue par une phase mobile gazeuse ou liquide ;

—l’affinité variable des composés avec la phase statique de la colonne permet leur séparation au cours du temps ;

—un détecteur en sortie de colonne permet la caractérisation des composés.

 

B) L’identification

Les détecteurs sont multiples et divers. Les plus courants utilisent des propriétés spectrométriques.

La spectrométrie infrarouge (IR) ou ultraviolet (UV) : l’échantillon irradié absorbe une quantité d’énergie en fonction de la nature des liaisons chimiques qui constituent ses molécules. Un spectre ultraviolet ou infrarouge caractérise donc des molécules chimiques.

 

La spectrométrie de masse est la technique d’identification de référence : les produits sont ionisés et fragmentés par un faisceau d’électrons puis séparés selon leur masse dans un champ magnétique. Le résultat obtenu permet la détermination de la structure chimique du produit analysé et peut être comparé à des bibliothèques de produits de référence.