Logo
ANALYSE IMAGE SON
Afficher la liste des experts

L’expertise en analyse d'image et de son est fréquemment utilisés en criminalistique :

la videosurveillance, téléphonie, enregistrements numériques audio et vidéo peuvent apporter des indices précieux.

 

Ce domaine d'expertise peut se regrouper en 3 domaines : l'amélioration, l'analyse et l'authentification.

 

L’amélioration d’une image ou d’un enregistrement  sonore consiste à diminuer voire éliminer les sources « parasites » pour ne conserver que l’information pertinente du signal d’origine. Par exemple, une image de vidéosurveillance floue peut être rendue plus nette après application de certains traitements numériques.

 

Dans le domaine du son, l’utilisation de filtrages permet d’améliorer la compréhension d’une conversation par élimination des bruits parasites ; l’objectif est alors de donner aux enquêteurs la retranscription des propos échangés.

 

L’analyse d’une image ou d’un son vise à mesurer certains paramètres, en vue d’une comparaison ou d’une identification. Des techniques telles que la photogrammétrie permettent de mesurer directement sur une image la taille d’un individu ou les dimensions d’un objet. A partir de ce type de mesures, une modélisation en 3D sur ordinateur d’une scène de crime peut être créée.

 

L’analyse d’un événement sonore tel que le bruit d’un moteur ou la détonation d’une arme à feu procède par examen de signatures acoustiques et comparaison avec des enregistrements de référence, en vue d’une éventuelle identification.

 

La comparaison de voix entre deux locuteurs s’avère possible dans certaines conditions. Il s’agit d’évaluer le degré de rapprochement entre la voix d’une personne soupçonnée et un enregistrement téléphonique (revendication, harcèlement, écoute judiciaire, …).

 

L’authentification a pour objectif de déceler toute trace de manipulation (copie, insertion, effacement) sur un enregistrement sonore ou

vidéo. L’analyse détaillée de l’échantillon peut aussi permettre d’établir une relation entre un support et un enregistreur (pouvant

aller jusqu’à l’identification de ce dernier).

 

Dans le cadre de ses activités liées au signal électromagnétique, un radar, capable de sonder tous types de terrain ou bâtiments en vue de détecter des corps enfouis ou des objets cachés, peut être utilisé par l'expert.